Un journaliste filme un missile qui lui passe au-dessus de la tête en Ukraine | Le Sac de chips
/unbelievable

Un journaliste filme un missile qui lui passe au-dessus de la tête en Ukraine

Image principale de l'article Il filme un missile qui passe au-dessus de lui
Capture d'écran / Instagram Bryce Wilson

Un correspondant de guerre basé en Ukraine a accidentellement capté des images d’un missile passant au-dessus de lui.

Le journaliste australien Bryce Wilson, qui est basé en Ukraine depuis 2015, témoigne dans les médias de son pays et sur son compte Twitter des événements qui se déroulent présentement en Ukraine.

• À lire aussi: Une patineuse chinoise chute et se fait insulter par tout le pays

En effet, peu de temps après avoir annoncé une opération militaire en Ukraine, le président russe Vladimir Poutine a mis ses menaces à exécution en lançant une invasion en règle de son pays voisin, tôt jeudi matin.

Sur Twitter, Wilson a pu confirmer la gravité de la situation en partageant une vidéo où un missile passe quelques mètres au-dessus de lui.


Marchant dans la rue et s’adressant à son téléphone, Wilson déclare: «F*ck. C’est fou. Je ne peux pas croire que la Russie a déclaré la guerre à l’Ukraine. Aussitôt que la déclaration... Oh! F*ck! C’est un missile! C’est un f*cking missile!», s’exclame le journaliste, stupéfait.

• À lire aussi: Voici tout ce que Nostradamus avait prédit pour 2022

«Il faut qu’on se mette à l’abri à l’intérieur. Je n’arrive pas à le croire», ajoute-t-il.

Une fois en sécurité, il a continué de faire des mises à jour sur l’état de la situation en Ukraine.


«Il y a encore des projectiles de tirés ici. Je prends soin de mes collègues et moi-même. La situation est dynamique et dangereuse. Les gens continuent d’aller au travail et de d’agir comme s’il n’y avait pas de guerre. Je ne peux pas croire ce qui se passe ici. Fuck», écrit-il dans un gazouillis.

Malgré la gravité de la situation, il a su faire preuve d’humour en publiant un autre tweet disant: «Désolé si je n’ai pas correctement nommé le missile qui m’est passé au-dessus de la tête alors que je filmais en direct l’invasion russe».

• À lire aussi: Les États-Unis identifient un des fugitifs les plus recherchés des 50 dernières années

Il avait en effet fait référence à un missile hypersonique alors que ce n’était pas le cas.

Aux dernières nouvelles, il se portait toujours bien et indiquait que la ville de Kramatorsk était encore sous le contrôle du gouvernement ukrainien.

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s


Sur le même sujet