Deux grimpeurs escaladent une tour en soutien à l'Ukraine | Le Sac de chips
/unbelievable

Deux grimpeurs escaladent une tour en soutien à l'Ukraine

Image principale de l'article Ils escaladent une tour en soutien à l'Ukraine
AFP

Deux jeunes grimpeurs ont escaladé lundi à Paris la tour Montparnasse, à mains nues et sans sécurité, en signe de solidarité avec l'Ukraine et pour rendre hommage au «courage» de sa population face à l'invasion du pays par la Russie. 

Les deux sportifs ont atteint le sommet du bâtiment en 52 minutes, selon une journaliste de l'AFP sur place. Ils ont accroché un drapeau ukrainien sur la façade.

• À lire aussi: Donald Trump a un plan un peu fou pour bombarder la Russie

Grimper «la tour Montparnasse, ça représente peut-être 1% du courage que les Ukrainiens sont en train de montrer à l'heure actuelle», a expliqué Léo Urban avant de s'attaquer aux 209 mètres de verre et d'acier de la tour, par un vent glacial.

AFP

«Le message c'est tout simplement non à la guerre», a ajouté ce Youtubeur de 28 ans, connu pour ses exploits de grimpe urbaine.

La violence de l'intervention russe en Ukraine depuis le 24 février a également ému son partenaire d'escalade, Alexis Landot.

• À lire aussi: Sean Penn est «infiniment impressionné et ému» par le président ukrainien Volodymyr Zelensky

«En tant que Français, (...) on a un peu peur de ce qu'il se passe et on veut rendre hommage au courage des Ukrainiens», a souligné l'étudiant de 21 ans.

AFP

En Ukraine, l'armée russe poursuit son avancée vers la capitale, Kyïv, qui s'attend à une attaque «dans les jours qui viennent», selon le ministère ukrainien de l'Intérieur. Plusieurs villes du pays sont assiégées et les vivres commencent à y manquer.

Mais le duo a laissé ses émotions de côté pour grimper.

• À lire aussi: Une petite ukrainienne émeut le web en chantant le thème de la Reine des neiges dans un abri anti-bombes

«C'est vraiment un effort de gestion de son corps sur une heure, c'est pas un sprint, c'est un marathon, beaucoup de concentration, il faut y aller avec l'esprit froid et le corps chaud», a détaillé Alexis Landot.

AFP

Les deux hommes n'en sont pas à leur coup d'essai. Alexis Landot a déjà conquis la tour Montparnasse deux fois en 2021, tandis que Léo Urban a grimpé la Tour Eiffel à mains nues en septembre.

Ensemble, ils ont également escaladé en septembre la tour Total Energies, dans le quartier d'affaires de la Défense près de Paris, en compagnie de leur idole, Alain Robert, le «Spider-Man français» pionnier de cette pratique à hauts risques.

À chaque ascension de ce type, ces sportifs risquent jusqu'à un an d'emprisonnement et 15.000 euros d'amende pour «mise en danger de la vie d'autrui».

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s

Sur le même sujet