Sean Penn est «infiniment impressionné et ému» par le président ukrainien Volodymyr Zelensky | Le Sac de chips
/potins

Sean Penn est «infiniment impressionné et ému» par le président ukrainien Volodymyr Zelensky

Image principale de l'article Sean Penn «infiniment impressionné et ému»
AFP

Sean Penn s'est dit «infiniment impressionné et ému» par le président ukrainien Volodymyr Zelensky lorsqu'il l'a rencontré le jour où la Russie a commencé son invasion.

L'acteur de Mystic River s'est rendu dans la capitale ukrainienne, Kyïv, quelques jours avant que la Russie ne lance son attaque contre le pays afin de filmer un documentaire pour Vice Studios.

• À lire aussi: Une petite ukrainienne émeut le web en chantant le thème de la Reine des neiges dans un abri anti-bombes

«Je ne sais pas s'il savait qu'il était né pour ça, mais il était clair que j'étais en présence de quelque chose», a-t-il déclaré à propos du président ukrainien dans une interview pour CNN.

«Et encore une fois, je pense à tant d'Ukrainiens, c'était nouveau dans le monde moderne, en termes de courage et de dignité, et d'amour qui émane de cet homme et de la façon dont il a unifié ce pays. Je pense que (le président russe) M. Poutine a certainement contribué à permettre cela. Mais c'est un moment tellement extraordinaire. J'ai été sans cesse impressionné, ému par lui et terrifié pour lui et pour l'Ukraine», a ajouté le cinéaste.

• À lire aussi: Sean Penn a abandonné sa voiture en Ukraine et s'est rendu en Pologne à pied

• À lire aussi: Sean Penn est en Ukraine pour tourner un documentaire sur l’invasion russe

La semaine dernière, l'acteur oscarisé et son équipe de tournage ont abandonné leur voiture sur le bord de la route et ont parcouru à pied les kilomètres les séparant de la frontière polonaise. 

Parlant de leur sortie d'Ukraine, le réalisateur a reconnu qu'ils avaient «le luxe» de pouvoir laisser leurs véhicules et a indiqué que les voitures faisant la queue le long de cette route étaient principalement remplies de femmes et d'enfants.

Sean Penn a également affirmé que la guerre n'allait «pas se terminer de sitôt» et a noté que son organisation à but non lucratif, Community Organized Relief Effort (CORE), apportait une aide aux réfugiés en distribuant des kits d'hygiène, de l'eau et une aide financière à ceux qui traversent la frontière polonaise.

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s

Sur le même sujet