Les alarmes de recul des camions de la ville de Montréal vont changer et cela fait passer les Montréalais par toute la gamme des émotions | Le Sac de chips
/zoneassnat

Les alarmes de recul des camions de la ville de Montréal vont changer et cela fait passer les Montréalais par toute la gamme des émotions

Image principale de l'article Les alarmes de recul des camions vont changer
JEAN-FRANCOIS VILLENEUVE/24H MONTREAL/AGENCE QMI

Le 3 mars 2022 marque un grand moment dans l’histoire de la ville de Montréal.

C’est le jour où elle a dévoilé, sur Facebook, le nouveau son que feraient dorénavant ses camions lorsqu’ils reculent.

• À lire aussi: Des rats sèment la terreur dans le rack à bonbons d’un dépanneur de Montréal

Adieu classique BIP-BIP.
Bienvenue écureuil coincé dans un grille-pain.

Alarmes de recul sur les camions de la Ville

Avez-vous entendu un bruit différent du « bip-bip » habituel en passant près d'un camion? Nos alarmes de recul sont progressivement remplacées par un son moins dérangeant, mais tout aussi efficace. Écoutez-le.

Publié par Ville de Montréal sur Jeudi 3 mars 2022


Évidemment, un tel changement ne se produit pas sans heurts.

Dans les commentaires sous la publication, les Montréalais sont CONS-TER-NÉS d’être mis au courant de cette révolution sonore qui, selon la ville, produire «un son moins dérangeant, mais tout aussi efficace».

• À lire aussi: Ce Québécois essaie de boire 25 bouteilles de sauce piquante mais ça se passe évidemment très mal

Certains usagers de Facebook sont abasourdis devant la décision de dépenser de l’argent public pour régler un problème inexistant.

Capture d'écran / Facebook Ville de Montréal

Capture d'écran / Facebook Ville de Montréal

Capture d'écran / Facebook Ville de Montréal

• À lire aussi: Le grand jeu super difficile des numéros de chandails du Canadien

D’autres s'expliquent mal le choix de la nouvelle alarme, au détriment de l’ancienne.

Capture d'écran / Facebook Ville de Montréal

Capture d'écran / Facebook Ville de Montréal

Certains affirment l’avoir déjà entendue.

Capture d'écran / Facebook Ville de Montréal

Capture d'écran / Facebook Ville de Montréal


• À lire aussi: La présentatrice météo de Salut Bonjour a eu la visite d'un renard ce matin

D’autres affirment qu’elles ne sont pas déjà installées sur les camions.

Capture d'écran / Facebook Ville de Montréal


Certains ont des pensées pour les personnes malentendantes, qualifiant même la décision de la ville de «capaciste».

Capture d'écran / Facebook Ville de Montréal


D’autres lancent, avec ironie, que Valérie Plante a gagné leur vote grâce à cette décision.

Capture d'écran / Facebook Ville de Montréal


Et au moins une personne blague sur le fait qu’elle pensait que son appareil auditif était abîmé.

Capture d'écran / Facebook Ville de Montréal


Bref, l’alarme de recul des camions de la ville de Montréal est un sujet POLARISANT, qui ne laisse personne indifférent.

• À lire aussi: Youppi! aperçu à deux endroits en même temps

Du côté de la municipalité, on défend ce choix en mentionnant, quelque part dans les commentaires, que «contrairement aux alarmes sonores conventionnelles (bip-bip) qui impliquent un niveau sonore plus élevé, les alarmes de recul multifréquence emploient une large bande de fréquences de bruit blanc. Le son est ainsi dirigé davantage à l’arrière du véhicule, ce qui permet à l’alarme d’atteindre son objectif en avertissant les personnes qui pourraient se trouver derrière, tout en limitant les nuisances qui pourraient incommoder le voisinage. 🙂».

Capture d'écran / Facebook Ville de Montréal

Peuple, tu vas devoir trancher.

Sondage
Quelle est la meilleure alarme de recul pour les camions de la ville de Montréal?

Le bon vieux Bip Bip

Le nouveau son multifréquence


À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s


Sur le même sujet