5 choses à savoir sur l'aphasie, la maladie dont souffre Bruce Willis | Le Sac de chips
/unbelievable

5 choses à savoir sur l'aphasie, la maladie dont souffre Bruce Willis

Image principale de l'article 5 choses à savoir sur la maladie de Bruce Willis
AFP

Bruce Willis, connu notamment pour son rôle de John McClane dans les films Die Hard, baisse le rideau sur sa carrière d’acteur, à l’âge de 67 ans. L'acteur a annoncé mercredi qu’il est atteint d’aphasie. Voici cinq choses à savoir sur cette maladie neurologique. 

• À lire aussi: Malade, Bruce Willis met fin à sa carrière d'acteur

• À lire aussi: 7 choses à savoir sur l’alopécie, la maladie dont est atteinte Jada Pinkett Smith

1. Qu'est-ce que l'aphasie?  

Il s’agit d’un trouble du langage qui peut aller de la difficulté à prononcer ou à trouver certains mots jusqu’au mutisme. L’aphasie peut également affecter la capacité à écrire et à comprendre un langage, tant à l’oral qu’à l’écrit.

La maladie survient généralement après un accident vasculaire cérébral (AVC), une tumeur cérébrale ou un traumatisme crânien, lorsqu'une lésion cérébrale touche les zones du cerveau qui sont responsables du langage. 

2. Il y a plusieurs types d'aphasie  

Il existe deux types principaux d’aphasie: l’aphasie de Wernicke et celle de Broca.

L'aphasie de Wernicke est provoquée par une lésion dans l’aire Wernicke (dans la partie postérieure du cerveau). Ce type d'aphasie affecte surtout la compréhension de ce qui est dit et écrit. La personne pourrait bien parler, mais mêler ou déformer les mots ou encore en inventer. 

L’aphasie de Broca est provoquée par une lésion dans l’aire de Broca (dans la partie antérieure du cerveau). La personne qui en est atteinte parlera peu et lentement et elle aura tendance à chercher ses mots. 

Il existe d’autres types, comme l’alexie, l’aphasie de conduction et l’aphasie globale. 

3. Ce n'est pas une maladie mentale  

L'aphasie n'est pas une maladie mentale, précise le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). 

Il s’agit plutôt d’un trouble du langage. «Dans l’aphasie, les difficultés à s’exprimer et à comprendre sont des manifestations d’un trouble du langage et ne signifient pas que la santé mentale soit atteinte ou qu’il y ait détérioration de l’intelligence», peut-on lire dans le guide Vous connaissez une personne aphasique?.

Peu importe le niveau de sévérité de l’aphasie d’une personne, elle doit être traitée en adulte et ses capacités intellectuelles ne doivent pas être sous-estimées, insiste le MSSS. 

4. Qui peut en être atteint?  

Chaque année au Québec, plus de 6000 personnes reçoivent un diagnostic d’aphasie et ce nombre est en constante augmentation, selon Aphasie Québec - Le Réseau. 

Seuls 10% des personnes qui en sont atteintes peuvent retourner sur le marché du travail. 

L'humoriste et animatrice québécoise Josée Boudreault souffre d'aphasie depuis qu'elle a subi un AVC, en 2016.

Josee Boudreault; Portrait; Studio Julien Faugere, 6910 rue Clark, Studio 3, Montreal; 2021-02-11 - Photo: Julien Faugere/TVA Publications

Photo : Julien Faugere

Josee Boudreault; Portrait; Studio Julien Faugere, 6910 rue Clark, Studio 3, Montreal; 2021-02-11 - Photo: Julien Faugere/TVA Publications

Peu importe votre âge, vous pourriez d'ailleurs en souffrir. L'aphasie touche toutefois majoritairement les personnes plus âgées, en raison de l’augmentation avec l’âge des risques d’AVC, de tumeurs et de maladies neurodégénératives.

5. La maladie peut-elle s’aggraver?   

De manière générale, l’aphasie, qui résulte d’un AVC ou d’un traumatisme crânien, n’empire pas, selon le MSSS. 

Les conséquences de la maladie peuvent même s'atténuer avec le temps et grâce à certains traitements, comme la rééducation orthophonique, qui doit être entamée le plus rapidement possible et de manière intensive.

L'efficacité des traitements est toutefois variable, notamment en fonction du type d'aphasie. 

À voir aussi:

s

s

Sur le même sujet