La police a rendu visite à Will Smith chez lui | Le Sac de chips
/potins

La police a rendu visite à Will Smith chez lui

Image principale de l'article La police a rendu visite à Will Smith chez lui
AFP

Will Smith a reçu la visite de la police de Los Angeles.

Des photographes ont filmé des officiers entrant dans le jardin de la villa de l'acteur, à Calabasas, dans une voiture de patrouille, mardi après-midi. 

• À lire aussi: Jada Pinkett Smith brise le silence après la gifle de son mari à Chris Rock

• À lire aussi: Voyez une vidéo de Will Smith qui gifle un journaliste en 2012

Leur visite est survenue au surlendemain de la gifle que Will Smith a balancé à Chris Rock lors de la diffusion en direct après une blague sur le crâne rasé de sa femme Jada Pinkett Smith.

Lizette Salcon, porte-parole du département du shérif du comté de Los Angeles, a déclaré à Page Six que des agents étaient arrivés car un drone aurait survolé le quartier. 

«Nous venons d'envoyer cette unité là-bas pour essayer de localiser le drone et voir s'il y avait un paparazzi, ou ce qui se passait, a-t-elle déclaré. Mais quand les agents sont arrivés, ils n'ont pas pu localiser le drone. Il avait déjà quitté la zone.» 

Elle n'a pas confirmé si ce sont les Smith qui ont signalé l'engin.

Alors que Chris Rock a décidé de ne pas porter plainte, Steve Cooley, le procureur du comté de Los Angeles de 2000 à 2012, a déclaré, mardi, au New York Post que Will Smith pourrait tout de même faire face à des conséquences juridiques. 

• À lire aussi: 13 célébrités qui ont déjà échangé des coups en public

«Le procureur de la ville (de Los Angeles) pourrait porter des accusations sur la base des preuves sans nécessairement s'appuyer sur la victime, a-t-il déclaré. La victime ne contrôle pas si un procureur doit ou non porter plainte. Cependant, des charges peuvent et doivent être portées parce qu'une infraction a eu lieu contre l'État de Californie. Ce n'est pas Chris Rock contre Will Smith dans une affaire criminelle. Le LAPD et le procureur de la ville ne devraient pas fermer la porte à ce qui est une infraction pénale évidente et qui est facilement prouvable.»

Will Smith s'est excusé pour son comportement «inacceptable et inexcusable» dans un communiqué lundi, et Jada Pinkett-Smith a rompu son silence le lendemain, en partageant le message: «C'est une saison de guérison et je m'en réjouis», sur Instagram.

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s

Sur le même sujet