Une femme Barbie envisage de se faire retirer des côtes pour avoir une taille encore plus fine | Le Sac de chips
/unbelievable

Une femme Barbie envisage de se faire retirer des côtes pour avoir une taille encore plus fine

Une Australienne de 33 ans, accro à la chirurgie plastique, a déjà dépensé plus de 90 000$ en «améliorations» corporelles, et elle n’a pas fini.

Tel que rapporté par le Sun, Tara Jayne McConachy est une infirmière australienne qui s’est transformée de la tête aux pieds par le truchement de chirurgie esthétique, dans le but d’avoir un corps parfait.

• À lire aussi: Hugh Hefner, le patron de Playboy, exigeait des orgies cinq soirs par semaine et droguait les femmes, selon un nouveau documentaire

Celle qui est désormais interdite de passer sous le bistouri dans son pays en raison d’une quantité jugée abusive d’interventions chirurgicales dit adorer son apparence de «poupée en plastique».

Elle est également bien au fait que ses lèvres anormalement pulpeuses, sa poitrine démesurée et sa taille de guêpe suscitent des regards dubitatifs chez les passants qu’elle croise.


Au sujet de ses lèvres, Tara dit avoir «perdu le compte de la quantité de produits» qu’elle s’est fait injecter pour les rendre le plus proéminentes possible.

Elle subit d’ailleurs régulièrement des retouches «pour [s]’assurer qu’elles sont belles et dodues».

• À lire aussi: Une femme ayant deux vagins affirme qu’elle en utilise un pour le travail et l’autre pour son plaisir personnel

Quant à ses côtes, elle ne détesterait pas s’en faire enlever quelques-unes pour avoir «une taille plus conique».

«Rien que l’idée de penser à ça me rend tout excitée», dit-elle avec beaucoup d’enthousiasme.


Puisque l’Australie lui interdit désormais de poursuivre son rêve d’avoir l’air «d’une photo retouchée de magazine, mais en vrai», elle se déplace à l’international pour subir davantage d’interventions.

Cela a un coût énorme, bien sûr, qu’elle tente maintenant d’amoindrir en vendant des abonnements sur sa page OnlyFans.

• À lire aussi: Elle lâche tout et fait 1 million par année en se prenant pour un chien sur Onlyfans

Elle affirme avoir gagné plus de 9000 dollars canadiens dans les trois premiers jours qui ont suivi la création de son compte, à coup de 25 dollars mensuels.

La perspective d’avoir les moyens de poursuivre son aventure chirurgicale l’enchante évidemment.

«Pour moi, il n’y a pas de limites en ce qui concerne la chirurgie plastique. C’est incroyablement addictif et je veux déjà avoir de plus gros seins», lance-t-elle fièrement, alors qu’elle vient tout juste de subir une augmentation mammaire.

• À lire aussi: L’ex-star du porno Jenna Jameson ne peut plus marcher en raison d’une maladie rare

«J’explore aussi l’idée de changer la couleur de mes yeux pour avoir un vert plus vibrant. Je veux aussi réparer mes paupières avec une canthoplastie, une blépharoplastie et un lifting des sourcils.»

De beaux projets...

«Je suis comme un bon vin. Je deviens meilleure avec l’âge. Et avec la chirurgie, bien sûr!»

À voir aussi sur le Sac de Chips:   

s

s

s


Sur le même sujet