Debbie Lynch-White part marcher Compostelle, hait ça, arrête après 4 jours et c'est notre idole | Le Sac de chips
/potins

Debbie Lynch-White part marcher Compostelle, hait ça, arrête après 4 jours et c'est notre idole

Image principale de l'article Elle abandonne Compostelle après 4 jours
MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Debbie Lynch-White s'est préparée, pendant un an et demi, à un beau voyage à l'issue duquel elle allait pouvoir cocher un rêve de sa grande liste de choses à accomplir, soit celui de marcher le chemin de Compostelle.

Or, son périple a pris une tournure tout à fait différente après seulement quatre jours. 



Comme les tournages de la série Une autre histoire se sont terminés récemment, la comédienne avait un peu de temps libre à son agenda et elle s'est donc envolée vers l'Espagne pour faire Compostelle. Après des mois de préparation, c'est donc ce qu'elle a fait, seule, le 8 avril dernier.

• À lire aussi: Debbie Lynch-White finit sa maîtrise en écrivant 231 pages sur le silence

• À lire aussi: Debbie Lynch-White se fait insulter sur internet et répond de la meilleure manière qui soit

Mais, après quelques jours de marche dans des conditions pas évidentes et même dangereuses (c'est-à-dire dans les montagnes et les roches), celle qui a été révélée au grand public dans Unité 9 a réalisé que, dans le fond là, elle hait ça «marcher Compostelle». Ce rêve n'était pas vraiment le sien, et elle a décidé de laisser tomber.

«C'est le rêve de qui ça?»

C'est dans une vidéo publiée sur son compte Instagram que Debbie explique, tout en humour, qu'elle a détesté son expérience. Elle ne pouvait pas profiter des villes dans lesquelles elle séjournait, et donc malgré les beaux moments et les rencontres, elle s'est rendue à l'évidence: ce type de voyage n'était tout simplement pas fait pour elle.



Dans ses stories Instagram, celle qui a récemment campé le rôle de Caroline dans Une autre histoire jusqu'à tout récemment a pris le temps de documenter ces quatre journées à arpenter le célèbre chemin, dans tout ce qu'il avait de beau... et de moins beau!


Le plan initial était que Marina, la conjointe de Debbie, devait venir la rejoindre au Portugal, lorsque la comédienne aurait terminé son grand périple. Et donc, plutôt que de rentrer à la maison, Debbie a décidé de rester en Europe, en l'attendant.

D'ailleurs, la comédienne a commencé son «nouveau» voyage à Barcelone, où elle a d'ailleurs pu renouer avec un ami et ancien collègue d'Unité 9, Olivier Barrette, qui habite la ville espagnole.


Toute une aventure!

À voir aussi sur Le Sac de chips

s

s

s

Sur le même sujet