Vladimir Poutine «sent bizarre» selon une conseillère en sécurité américaine | Le Sac de chips
/potins

Vladimir Poutine «sent bizarre» selon une conseillère en sécurité américaine

Image principale de l'article Vladimir Poutine «sent bizarre»

Une femme ayant travaillé sous l’administration Trump affirme que Poutine dégage une fragrance particulière.

Fiona Hill, qui a déjà oeuvré pour le US National Security Council, a récemment révélé dans le programme de la BBC Desert Island Discs que le président russe «sent bizarre».

• À lire aussi: Steven Seagal a choisi son camp: «à travers toutes les épreuves», il soutiendra ses amis russes

Lors d’un dîner s’étant déroulé en Russie quelque part entre 2006 et 2009, alors qu’elle était analyste au service du renseignement national américain, Hill a eu la «chance» de rencontrer l’homme fort du Kremlin.

«Maintenant, cela semble vraiment bizarre, mais je pouvais sentir qu'il était fraîchement lavé», a-t-elle déclaré. «Il ne portait pas d'eau de Cologne, mais c'était presque comme s'il venait de sortir d'un bain préparatoire spécial ou quelque chose comme ça, à l'instant».

«Il était tout à fait maître de lui-même en projetant cette image, j'ai pensé: "Wow, regarde ça!”», raconte celle qui a agi comme conseillère spéciale sur la Russie sous l’administration de Donald Trump.

• À lire aussi: Des influenceuses russes détruisent leurs sacs Chanel pour protester contre la décision de la marque de quitter la Russie

«Tout ceci est une mise en scène. Chaque petit élément de ceci est mis en scène - c'est une performance», s’est-elle souvenu, évoquant également l’apparence soigneusement calculée du dirigeant russe.

«J'ai remarqué son costume, un de ces costumes finement taillés, la façon dont la petite veine pulse sur le côté gauche de son visage», a également indiqué la spécialiste en affaires étrangères.

Fiona Hill a également souligné un fait étrange: Poutine n’a rien mangé ni rien bu.

• À lire aussi: Des parents ukrainiens écrivent des coordonnées d’urgence dans le dos de leurs enfants au cas où ils se feraient tuer

«J'ai remarqué qu'il ne mangeait ni ne buvait rien. J'ai regardé la montre à son poignet – très chère», a-t-elle dit, ajoutant que Poutine n'était «pas vraiment un parleur» et la regardait à peine pendant le repas.

Ces affirmations surviennent à un moment où l’état de santé du président russe alimente les rumeurs.

Certains médias ont fait allusion à un possible cancer de la thyroïde, tandis que d’autres prétendent que Poutine aurait recours à des sosies ou à la technologie deep fake pour simuler sa présence lors de rencontres en vidéo.

Mais tout cela n’est que rumeurs, donc à prendre avec un grain de sel...

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s


Sur le même sujet