George W. Bush commet le lapsus de l’année | Le Sac de chips
/unbelievable

George W. Bush commet le lapsus de l’année

Image principale de l'article George W. Bush commet le lapsus de l’année
Capture d'écran / Twitter

Lors d’une allocution, l’ancien président américain a confondu Ukraine et Irak, à la stupéfaction des personnes présentes et du grand Internet.

Présentant un discours lors d’un événement politique à Dallas, Texas, le 43e président de l’histoire des États-Unis d’Amérique, George W. Bush, s’est enfargé dans sa langue et commis ce qu’un observateur a qualifié d’«acte manqué du siècle».

• À lire aussi: MALAISE: Donald Trump refuse l'anesthésie lors d'une coloscopie pour ne pas céder le pouvoir à Pence

Alors qu’il critiquait le système politique russe, il a déclaré: «Le résultat est une absence d’équilibre du pouvoir en Russie, et la décision d'un homme de lancer une invasion totalement injustifiée et brutale de l'Irak.»

«Je veux dire, de l'Ukraine», s’est-il repris rapidement.

Mais le plus drôle demeure qu’il a ensuite dit «l'Irak aussi», faisant preuve d’un sens de l’autodérision hors du commun.

Pour référence, Bush est perçu comme le responsable de l’invasion de l’Irak, en 2003, sous le faux prétexte que le pays développait des armes de destruction massive.

• À lire aussi: Côlonoscopie présidentielle: Biden va transférer le pouvoir à Kamala Harris

Sur Twitter, les internautes s’en sont évidemment donné à coeur joie.

Andrew Stroehlein, le directeur des médias européens pour l’organisme Human Rights Watch, a notamment qualifié la bourde d’«acte manqué du siècle».

À voir aussi sur le Sac de Chips:  

s

s

s


Sur le même sujet