Rita Baga présentera la première saison de «Drag Race Belgique» | Le Sac de chips
/potins

Rita Baga présentera la première saison de «Drag Race Belgique»

Image principale de l'article Rita Baga animera la première saison
Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Shantay you stay (mais en Belgique)! 

Notre Rita Baga nationale s’exporte pour animer la première saison de «Drag Race Belgique», un pays où elle a déjà étudié et qu’elle retrouve avec bonheur.

• À lire aussi: Rita Baga vous explique pourquoi vos partys de «gender reveal» sont problématiques

• À lire aussi: 18 raisons pour lesquelles Rita Baga devrait gagner à Canada’s Drag race ce soir

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

La drag queen montréalaise, que l’on voit un peu partout à la télé depuis qu’elle s’est hissée jusqu’en finale de «Canada’s Drag Race» en 2019, a aussi pris part à la première saison de «Big Brother Célébrités» en 2021, sur les ondes de Noovo. Rita Baga, alias Jean-François Guevremont, 35 ans, a aussi vendu plus de 25 000 billets de son spectacle «Créature» jusqu’à maintenant.

«Trois ans après avoir participé à la première saison de "Canada’s Drag Race", quel honneur de retrouver l’équipe des franchises "Drag Race" à titre d’animatrice de la toute première édition de "Drag Race Belgique"! La Belgique, où j’ai habité il y a quelques années pour terminer mes études universitaires, a toujours eu une place de choix dans mon cœur. J’ai vraiment hâte d’aller à la rencontre de mes consœurs belges», a dit Rita Baga, dans un communiqué, mardi.

Elle en a également fait l'annonce sur les réseaux sociaux:

«Drag Race Belgique», qui sera diffusée sur WOW Presents Plus l’an prochain, est la deuxième franchise francophone de la téléréalité «RuPaul’s Drag Race» après «Drag Race France», dont la diffusion vient de s'amorcer dans l’Hexagone.

Comme le veut la formule, les drags queen d'une même saison se mesurent les unes aux autres à travers différents défis, jusqu’au couronnement de la grande gagnante en finale.

• À lire aussi: Trahison à Big brother Célébrités: Kevin Lapierre est le Jules César moderne

«La scène drag belge est merveilleuse et je me sens privilégiée de contribuer à son rayonnement, a-t-elle poursuivi. Dès le début de ma carrière, j’avais comme souhait de démocratiser l’art de la drag et de rendre accessible à tous et toutes cet univers merveilleux, magique. De voir qu’aujourd’hui, j’arrive à poursuivre cette mission au-delà des frontières, c’est la plus belle chose qui soit. C’est un rêve qui se réalise! Et maintenant, que la meilleure gagne!»

Soulignons pour les amateurs de statistiques que «RuPaul’s Drag Race» compte 14 saisons aux États-Unis, sept saisons «All Stars» et 16 saisons à l’international.

À voir aussi sur le Sac de chips:

s

s

s