Ce combattant de l'UFC devient viral alors qu'il passe un important message sur la santé mentale chez les hommes | Le Sac de chips
/touching

Ce combattant de l'UFC devient viral alors qu'il passe un important message sur la santé mentale chez les hommes

Il se cache parfois des histoires tristes derrière les plus grands exploits sportifs.

• À lire aussi: Un sosie de Conor McGregor se fait passer pour lui et vend de la drogue

• À lire aussi: Mort de Karim Ouellet: la méthamphétamine et le diabète en cause

Le combattant de l'UFC britannique Paddy «The Baddy» Pimblett est devenu une vedette des arts martiaux mixtes grâce à son franc-parler et sa personnalité flamboyante.

Il vient tout juste d’enregistrer sa 19e victoire dans l’octogone et il avait un important message à lancer aux hommes du monde entier après l’affrontement. 

Quelques jours seulement avant son combat, Pimblett a reçu un appel lui indiquant qu’un ami d’enfance s’était malheureusement enlevé la vie. 

«Je me suis réveillé à 4 heures du matin vendredi avec un message disant qu’un de mes amis d’enfance s’était suicidé. C’était seulement 5 heures avant la pesée officielle du combat. Alors Ricky, mon ami, celle-là est pour toi», a lancé Pimblett. 

Après son combat, il s’est exprimé à propos des problèmes de santé mentale chez les hommes et l’extrait est devenu viral. 

«Il y a une stigmatisation dans le monde où les hommes ne peuvent pas parler. Si vous êtes un homme et que vous avez du poids sur vos épaules, et que vous pensez que la seule façon de résoudre vos problèmes est de vous tuer, parlez-en à quelqu’un! N’importe qui», a-t-il dit. 

Twitter

«Je préfère avoir mon pote qui pleure sur mon épaule que d’aller à ses funérailles la semaine prochaine», a-t-il ajouté. 

La vidéo a amassé plus de 6 millions de vues sur les réseaux sociaux et beaucoup de gens ont salué le geste de Pimblett. 

On profite de cette tribune pour rappeler, chers confrères, que votre santé mentale est aussi importante que celle des autres. Parlez-en.

À voir aussi sur le Sac de Chips:

s

s

s