L’ex de Britney Spears l'attaque en entrevue en se servant de leurs enfants, et elle lui répond immédiatement | Le Sac de chips
/potins

L’ex de Britney Spears l'attaque en entrevue en se servant de leurs enfants, et elle lui répond immédiatement

Image principale de l'article L’ex de Britney Spears l'attaque en entrevue
AFP

C'est lors d'une rare entrevue accordée à ITV que l'ex-mari de la chanteuse Britney Spears, Kevin Federline, a divulgué plusieurs détails quant à la relation de Spears avec leurs enfants, Sean Preston, âgé de 16 ans, et Jayden, âgé de 15 ans. À peine quelques heures plus tard, sur Instagram, Britney s'est adressée à ses fans pour mettre les points sur les i.

• À lire aussi: Britney Spears annonce avoir fait une fausse couche et être dévastée

• À lire aussi: Britney Spears partage une rare photo avec ses fils

Federline a mentionné que leurs fils, qui sont maintenant adolescents, souhaitaient prendre leurs distances avec leur mère. Il a également ajouté que le fait de voir leur mère poser nue sur Instagram avait été particulièrement difficile pour eux, en partie à cause du fait que Britney Spears est une vedette hyper médiatisée et que les deux adolescents sont maintenant au secondaire et sont assurément conscients de la réputation de celle-ci ainsi que de l’image qu’elle projette.

Puis, Kevin Federline a mentionné que Sean Preston et Jayden souhaitaient prendre leurs distances avec leur mère et avaient même décidé de ne pas assister au mariage de celle-ci, qui a eu lieu le 9 juin dernier: «Cela fait quelques mois qu'ils ne l'ont pas vue. Ils ont pris la décision de ne pas aller à son mariage», mentionnait Federline.

Depuis sa «libération», la chanteuse fait énormément parler d'elle, en plus de s'exprimer par l’entremise de son compte Instagram. Il est évident que Britney Spears célèbre cette nouvelle liberté de toutes les manières possibles. Cependant, cela ne ferait pas plaisir à ses deux garçons.

«J'essaie de leur expliquer "Écoutez, c'est peut-être juste une autre façon dont elle essaie de s'exprimer". Mais cela n'enlève rien au fait de ce que cela leur fait. C'est difficile. Je ne peux pas imaginer ce que ça fait d'être un adolescent, devant aller à l'école secondaire...», a ajouté Kevin. 

• À lire aussi: «Framing Britney Spears»: 7 choses à savoir pour comprendre le mouvement #FreeBritney

• À lire aussi: Brad Pitt obtient la garde partagée de ses enfants

Depuis que la tutelle abusive de Britney Spears a été abolie, Kevin Federline est resté plutôt silencieux quant à son opinion et à sa relation avec la star pop. Malgré le fait que la chanteuse ait révélé au grand jour plusieurs situations injustes dont elle a été victime lors des 13 années, en partie contrôlées par son père, Jamie Spears, Kevin Federline mentionne qu'il soutient son ancien beau-père dans l'entrevue avec ITV:

«Je souhaiterais absolument que Jamie Spears revienne dans la vie des garçons, surtout si c'est ce que les garçons veulent », lançait-il. «Je n'ai aucune rancune envers Jamie Spears. Les gens font des erreurs... Je me sens mal pour lui. J'ai l'impression qu'il a été mis à l'épreuve», a-t-il ajouté.

Rappelons que Kevin Federline et Britney Spears sont divorcés depuis 2006 et que Britney doit payer une pension alimentaire gourmande s'élevant jusqu'à 35 000$ par mois à Federline, et ce, jusqu'à ce que ses fils atteignent l'âge de 18 ans. 

Kevin Federline et Britney Spears.

Agence QMI

Kevin Federline et Britney Spears.

Une réponse qui ne se fait pas attendre

Dans une publication faite sur son compte Instagram le 6 août dernier, Britney Spears répond aux dires de son ex-mari: 

«Cela m'attriste d'apprendre que mon ex-mari a décidé de discuter de la relation entre moi et mes enfants... Comme nous le savons tous, élever des adolescents n'est jamais facile pour personne. Cela m'inquiète du fait que la raison est basée sur mon Instagram... c'était LONGTEMPS avant Instagram... Je leur ai tout donné. Un seul mot: BLESSANT... Je le dis... Ma mère m'a dit: “Tu devrais les DONNER à leur père”. Je partage ça parce que je le peux. Bonne journée les amis!!!», lançait-elle, visiblement blessée.

Un peu plus tard, la chanteuse a écrit un autre message:

«En plus de ce que j'ai dit [...] Rappelons que les traumatismes et les insultes qui accompagnent la célébrité et cette industrie n'affectent pas seulement moi, mais aussi mes enfants!!! Je ne suis qu'un être humain et je fais de mon mieux... Honnêtement, j'aimerais partager mes DEUX SOUS!!!! J'aimerais audacieusement que les Federline regardent la vidéo... [Elle fait référence à ses égoportraits et aux vidéos où elle est dénudée] D'autres artistes ont fait bien pire quand leurs enfants étaient extrêmement jeunes!!!! » lançait-elle avant d'ajouter qu'elle a été «contrôlée et surveillée pendant près de 15 ans» sous sa tutelle.

«J'avais besoin d'une permission pour prendre du Tylenol! Je devrais faire BIEN PIRE que d’être simplement seins nus sur la plage!! Je ne suis pas surprise que, tout comme ma famille, [Kevin Federline] le fera aussi [Elle fait référence à l’entrevue télévisée]», a-t-elle ajouté.

Le mari actuel de Britney Spears, Sam Asghari, 28 ans, a pris le temps lui aussi d'écrire un message destiné à Kevin Federline et de le publier sur son compte Instagram:

«Il n'y a aucune validité à sa déclaration concernant les enfants qui prennent leurs distances. De plus, il est irresponsable de faire cette déclaration publiquement», a-t-il déclaré. «Les garçons sont très intelligents et auront bientôt 18 ans, ils pourront donc prendre leurs propres décisions et pourraient éventuellement réaliser que la partie “difficile” était d'avoir comme modèle, un père qui n'a pas beaucoup travaillé depuis plus de 15 ans.» 

«Le train [Il fait référence à la pension alimentaire versée par Britney Spears] de Kevin va bientôt se terminer, ce qui explique probablement le moment de ces déclarations blessantes», a-t-il ajouté. «Je ne le connais pas personnellement et n'ai rien contre lui à part qu'il a choisi de vilipender ma femme. Son vrai côté a été révélé par l'approbation de la cruelle tutelle [qui a duré] 13 ans [...] et sa loyauté envers Jamie indique également son approbation au moment de sa conception», ajoutait-il. 

«Garde le nom de ma femme en dehors de ta bouche», a-t-il conclu, en citant un certain Will Smith pas nécessairement au sommet de sa forme...

Depuis la parution des dires de Kevin Federline, plusieurs vedettes internationales sont venues à la défense de Britney Spears, dont Paris Hilton et Selma Blair.

«Je t'aime mon ange. Je suis désolée que tu aies à vivre cela. Je t'envoie beaucoup d'amour et tout mon soutien!» a écrit l'héritière Hilton.

À voir aussi sur Le Sac de chips

s

s

s