Francois Legault désigne Dominique Anglade comme «cette madame-là» et ça fait réagir | Le Sac de chips
/zoneassnat

Francois Legault désigne Dominique Anglade comme «cette madame-là» et ça fait réagir

s

Première journée de campagne, première controverse.

Donnant le coup d’envoi de la campagne électorale à Québec, François Legault a soigneusement évité de nommer directement les chefs des autres partis, faisant tantôt référence à «cette madame», alors qu’il répliquait à la cheffe libérale Dominique Anglade.  

La cheffe du Parti libéral du Québec l’avait un peu plus tôt attaqué sur la pénurie de main-d’œuvre, en le mettant au défi de répéter qu’il s’agit d’une «bonne nouvelle». 

«La pénurie de main-d’œuvre, ça n’a pas été causé par la CAQ», s’est défendu le premier ministre sortant. Depuis qu’il a chassé les libéraux du pouvoir, il y a quatre ans, l’écart de richesse entre le Québec et l’Ontario est passé de 16 à 13%, insiste le chef caquiste. 

«Comment cette madame peut-elle dire que l’économie du Québec ne va pas bien?» a soulevé M. Legault. 

Oups.

Anglade piquée au vif

La cheffe du PLQ n’a pas tardé à réagir. «Mon nom est Dominique», s’est-elle empressée de rappeler sur Twitter. 

«J’essaie de ne pas personnaliser», s’est expliqué le chef caquiste, lorsqu’un journaliste lui a demandé pourquoi il se gardait de nommer ses adversaires, qui, de façon inédite, seront quatre à l’attaquer jusqu'au 3 octobre. 

Plus tard en marge d'un arrêt dans une crèmerie d'Alma, au Lac-Saint-Jean, François Legault a indiqué aux journalistes qu’il tentait justement d’élever le débat, comme Mme Anglade le lui demande.

«C’est ça que j’essayais de faire dans le fond. J’aurais dû dire la cheffe du Parti libéral. Je ne voulais pas personnaliser, a-t-il répété. (...) Je le sais que la cheffe du Parti libéral s’appelle Dominique Anglade, mais à l’avenir, je vais parler de la cheffe du Parti libéral.»

D'autres réactions

Évidemment, la déclaration de Legault en cette première journée de campagne a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux. Si plusieurs jugent que la désignation était condescendante, d'autres croient que le PM n'avait pas de mauvaises intentions.

À voir aussi sur le Sac de chips:

s

s

s