Un candidat du PCQ fait campagne avec un toutou d’éléphant | Le Sac de chips
/zoneassnat

Un candidat du PCQ fait campagne avec un toutou d’éléphant

Éric Girard, le candidat du Parti conservateur du Québec dans la circonscription de Chicoutimi, veut être certain que l’on parle de l’«éléphant dans la pièce».

Et pour cette raison, il se promène avec un toutou d’éléphant.

• À lire aussi: De belles fautes se sont déjà glissées sur des pancartes électorales

En entrevue à Noovo Info, il a laborieusement fait la transition entre son «sujet amené» et son «sujet posé» pour finalement expliquer son concept: «l’éléphant dans la pièce, c’est GNL Québec».

GNL Québec, pour ceux qui auraient raté cet épisode, est un projet d’implantation d’une usine de liquéfaction de gaz naturel à Saguenay. 

Évalué à 14 milliards de dollars, il a été rejeté par la CAQ en juillet 2021 après la publication d’un rapport défavorable du BAPE.

• À lire aussi: QUIZ: l’intelligence artificielle a créé une image pour chaque parti politique québécois, mais lequel?

En tant que militant du Parti conservateur, Éric Girard croit cependant que le projet doit être relancé.

«Le Parti conservateur du Québec est le seul qui se positionne clairement en faveur de l’exploitation responsable de nos ressources naturelles. Le Québec doit devenir autonome énergétiquement, on doit créer de la richesse dans nos régions», mentionne le principal intéressé sur le site de sa formation politique.

Quoiqu’il en soit, il semble avoir gardé son éléphant en peluche avec lui une bonne partie de la journée puisqu’il l’avait toujours dans les mains lors de son entrevue à Radio-Canada, où il a une fois de plus manifesté que «l’éléphant dans la pièce, au Saguenay, c’est GNL Québec».

🟢 GNL Québec c’est l’éléphant au Saguenay. Il faut en parler! #Elections2022 #chicoutimi #polqc Parti conservateur du Québec Éric Duhaime

Publié par Éric Girard - Candidat dans Chicoutimi sur Lundi 29 août 2022

On ne veut pas faire nos pointilleux, mais les deux entrevues ci-dessus, l’éléphant de monsieur Girard n’était pas dans une pièce; il était dehors.

• À lire aussi: Éric Duhaime s’est entraîné et a sué avec GSP

Mais on comprend le concept. C’est correct.

Qu’à cela ne tienne, le candidat conservateur entend persister et signer. 

Sa mascotte poursuivra la campagne à ses côtés.

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s


Sur le même sujet