Une vieille entrevue étrange de Céline devant des ados refait surface | Le Sac de chips
/potins

Une vieille entrevue étrange de Céline devant des ados refait surface

Image principale de l'article Une vieille entrevue étrange refait surface

Au tournant du millénaire, aucune émission n’était plus populaire auprès des jeunes nord-américains que TRL.

Vous ne savez pas c’est quoi? Il s’agissait de la version MTV de «Plus sur commande», diffusée sur la regrettée chaîne MusiquePlus. 

Chaque jour, l’animateur Carson Daly recevait, en direct de Time Square, les artistes préférés des ados: Jay Z, Nelly, Destiny’s Child, N’Sync, Britney Spears. Vous voyez le genre.

Par contre, le jeune public qui s’est rendu en studio lors de l’enregistrement d’un épisode de novembre 1999 n'a pas eu le privilège de rencontrer une de ses vedettes préférées, mais bien une artiste canadienne-française de 31 ans qui faisait à l’époque de la musique qui plaisait sûrement plus à ses parents.

Oui. On parle de Céline Dion. 

La star était de passage sur le plateau de TRL pour faire la promotion de sa compilation All the Way... A Decade of Song, qui était numéro un sur les palmarès à l’époque.

Dès son entrée sur le plateau, on peut voir que la Diva de Charlemagne n’était pas dans son élément.

Sans surprise, le public constitué d’adolescents était plus ou moins excité de voir Céline, contrairement à l’énorme foule qui s’était recueillie à l’extérieur des studios de MTV à Time Square.

Carson a ouvert l’entrevue en demandant à Céline si elle aimait New York, ce à quoi elle a répondu: «I love New York. I love the hot-dogs

Premièrement, elle n’a pas prononcé «hot-dogs» comme une personne normale. Elle essayait clairement d'imiter l’accent new-yorkais des années 70. HAWT DAWGS. En tout, elle le dit six fois en peu de temps.

Deuxièmement, on doute fortement que Céline ait déjà mangé un hot-dog de rue lors d’une virée à New York. Mais on peut se tromper.

À part les hot-dogs, les autres sujets abordés lors de l’entrevue sont sa réorientation professionnelle, le fait qu’elle veut fonder une famille et sa relation avec son vieux mari. Tous des sujets qui parlent aux jeunes.

Cependant, le plus grand choc générationnel arrive quand on peut voir Mme Dion essayer de danser sur la pièce Back That Azz Up de Juvenile.

On dirait Dominique Michel qui essaie de jouer un ado dans un vieux Bye Bye. Spectaculaire.

Si au Québec cette entrevue étrange est un peu passée dans le beurre, chez nos voisins du Sud, c’est devenu un classique.

Le clip a même été parodié par l’humoriste Paul Scheer pour une série dans laquelle il se moque des entrevues les plus marquantes de l’émission TRL.

L’entrevue de Céline devant une foule d’ados ne sera jamais aussi marquante que «take a kayak», mais on trouve quand même qu’elle mérite d’être vue par plus de gens. 

Merci Céline.

Aussi sur le Sac de chips:

s

Sur le même sujet