Voici à combien s'élève la fortune colossale du roi Charles III | Le Sac de chips
/unbelievable

Voici à combien s'élève la fortune colossale du roi Charles III

Image principale de l'article Voici à combien s'élève la fortune du roi
AFP

En succédant à sa défunte mère, le roi Charles III hérite non seulement du trône britannique, mais aussi de l’impressionnante fortune personnelle de la reine Elizabeth II. Ce legs est sans compter l’immense patrimoine dont hérite le monarque et pour lequel il n’a pas à payer de droit de succession. Sortons la calculette.

• À lire aussi: Les dignitaires se rendront aux funérailles d'Elizabeth II en autobus

• À lire aussi: La liste de demandes particulières du roi Charles III

De quoi est constitué le legs de la reine Elizabeth II?

La fortune personnelle de la reine était estimée à 370 millions de livres en 2022, selon le Sunday Times, soit environ 561 millions de dollars. 

En plus de mettre la main sur cette modeste cagnotte, Charles III hérite du château de Balmoral – résidence d’été de la famille royale – et de la résidence de Sandringham. Impossible de connaître la valeur marchande de ces propriétés, mais nous pouvons imaginer une jolie somme. Il est à noter que le palais de Buckingham et le château de Windsor sont des propriétés de l’État.

AFP

Ce n’est pas tout: le nouveau souverain britannique hérite du duché de Lancastre, un domaine privé appartenant à la famille royale depuis le Moyen-Âge qui a comme objectif principal de fournir une source de revenus au monarque. Le domaine, qui est notamment composé d’un portefeuille de terrains et de propriétés évalué à 716 millions de dollars, génère à lui seul 26 millions $ annuellement. 

La liste ne s’arrête pas là. La reine détenait un imposant portefeuille d’actions et une collection royale de timbres dont la valeur était estimée à 151 millions $ en 2021, d’après le Times. 

Charles III bénéficiera, en outre, d’une allocation annuelle fournie par l’État, appelée Sovereign Grant. Elle est fixée à 15% des revenus du patrimoine de la Couronne britannique, le Crown Estate. En 2021-2022, cette allocation était d’environ 129 millions $.

Le Sovereign Grant permet de financer les dépenses liées aux activités officielles de représentation du souverain ou des membres de sa famille, notamment le salaire des personnels, l'entretien et le ménage des palais, les voyages officiels ainsi que des réceptions.

Pour un grand total de...

Tout ce patrimoine vient s’additionner à la fortune personnelle de Charles, estimée à 131 millions $. Le nouveau souverain aurait aujourd'hui une fortune avoisinant les 680 millions $. 

• À lire aussi: 5 choses à savoir sur Camilla, la nouvelle reine consort d’Angleterre (et épouse du roi Charles III)

Pas d’impôt à payer

Vous avez bien lu. La richesse de la reine est transmise à Charles sans droit de succession, grâce à une exemption consentie par Londres depuis 1993. Cette dispense fiscale a été appliquée pour éviter que le patrimoine royal ne se volatilise de 40% à chaque héritage, si plusieurs souverains venaient à mourir à quelques années d’intervalle.

Cet avantage est réservé toutefois aux héritages entre souverain et successeur, assure David McClure, auteur d’un livre sur les finances royales.

«Il est probable que la reine laisse un testament et que de petites sommes seront transmises à des membres de la famille proche, mais pas l'essentiel de la richesse, qui reviendra à Charles», a expliqué le spécialiste à l’AFP.

À voir aussi:

s