Des Ukrainiens répondent à la menace nucléaire russe en organisant une grosse orgie | Le Sac de chips
/unbelievable

Des Ukrainiens répondent à la menace nucléaire russe en organisant une grosse orgie

Image principale de l'article Des Ukrainiens organisent une grosse orgie
PHOTOS AFP

Avez-vous des plans en cas de fin du monde? Eh bien, des milliers d’Ukrainiens ont prévu une grosse orgie publique sur une colline près de Kyiv si la Russie en venait à mettre sa menace nucléaire à exécution.

• À lire aussi: La Russie dénonce une augmentation des attaques ukrainiennes sur son territoire

• À lire aussi: Territoires nouvellement annexés en Ukraine: Poutine se prépare-t-il à utiliser l’arme nucléaire?

Sur le réseau social Telegram, pas moins de 15 600 personnes se sont montrées intéressées à l’événement Orgie on Shchekavystsa: Official

Cet événement propose ainsi aux Ukrainiens d'aller forniquer sur la colline Chtchekavitsa, tout juste à l'extérieur de la capitale ukrainienne, plutôt que de chercher le bunker le plus près où s’abriter. 

La toute première publication de l’événement invite d’ailleurs les futurs participants à porter un ou plusieurs rubans au poignet, selon leur intérêt sexuel avant de mourir. 

Les Ukrainiens qui souhaiteraient pratiquer le sexe anal porteraient trois bandes et ceux qui souhaiteraient se limiter au sexe oral, quatre. 

PHOTO Capture d'écran via Telegram

Mais tous ne sont pas les bienvenus. Le patron de Tesla Elon Musk, qui a tenu des propos controversés sur Twitter sur des manières de mettre fin à la guerre, est considéré comme «persona non grata» à cette partie de jambes en l’air. 

Une contre-attaque humoristique

Il faut le préciser, cette orgie surviendra seulement en cas d'attaque nucléaire ordonnée par le président russe Vladimir Poutine. 

«C’est le contraire du désespoir. Même dans le pire des scénarios, les gens auront l’air bien, a affirmé une femme à la chaîne Radio Free Europe. C’est le méga-optimisme des Ukrainiens.»

«L’humour aide. C’est une réponse à la menace russe», a soutenu une autre personne. 

La chaîne Telegram «Orgie on Shchekavystsa: Official» continue d'ailleurs de couvrir la guerre sous un angle humoristique. Les efforts de contre-offensive à Kherson ont notamment été qualifiés de «party BDSM pour les Russes».

Lorsqu’une alarme signalant des bombardements aériens a retenti le 30 septembre dernier, un utilisateur a écrit ceci (accompagné d'un émoji de sourire): «Est-ce que le moment [de l'orgie] est venu?» 

Une menace nucléaire réelle

Rappelons que dans les dernières semaines, le chef d’État russe a de nouveau brandi la menace nucléaire.  

Au début du mois, le président américain Joe Biden a même jugé que les menaces russes faisaient courir au monde un risque d’«apocalypse» pour la première fois depuis la crise des missiles de Cuba en pleine guerre froide. 

«Nous n’avons pas été confrontés à la perspective d’une apocalypse depuis Kennedy et la crise des missiles cubains» en 1962, a-t-il déclaré. 

AFP

L'Ukraine et d’autres pays voisins ont d'ailleurs commencé à distribuer des comprimés d’iodure de potassium pour se protéger d’une éventuelle attaque nucléaire. 

Avec les informations de Vice

À VOIR AUSSI

s