Le plus gros labyrinthe de maïs au monde se cache au Québec et nous l’avons essayé | Le Sac de chips
/zoneassnat

Le plus gros labyrinthe de maïs au monde se cache au Québec et nous l’avons essayé

Image principale de l'article Nous avons essayé le plus gros labyrinthe au monde

Cette année, grâce à un jeune homme enthousiaste sur TikTok, le maïs a dominé l’actualité (ben presque). Maïs par-ci, blé d’Inde par là. 

IT’S CORN!

• À lire aussi: «IT'S CORN!»: ce jeune amoureux de maïs devient viral sur TikTok

• À lire aussi: Un labyrinthe prêt à fracasser le record Guinness

Plus d’un mois après la fin de la saison du délice sucré, l’équipe du Sac de chips a décidé de s’immerger totalement dans ce délicieux aliment qui pogne dans les dents en tentant de rester en vie.

Par un jeudi gris d’octobre, nous nous sommes donc rendus à La Pocatière, non pas pour étudier pour devenir vétérinaires, mais bien pour visiter le plus gros labyrinthes de maïs AU MONDE!

Eh oui, LE plus gros du monde, ça sera finalement confirmé et officialisé par le très célèbre record Guinness en novembre 2022. Le labyrinthe de 63 acres qui propose plus de 21 kilomètres de chemins pour se perdre a officiellement reçu son attestation à découvrir ici.

Situé dans un énorme champ entre la 132 et la 20, le Grand Labyrinthe Kamouraska est difficile à manquer. 

Caroline G. Murphy

Nous sommes arrivés dans le stationnement en même temps que deux gentilles dames qu’on allait croiser plusieurs fois au cours d’expérience (on en reparlera).

Le prologue

Avant de débuter l’aventure, nous avons fait un arrêt important dans une des toilettes chimiques posées près de l’entrée du labyrinthe. Ce n’est pas vraiment le fun d’être perdu quand on a la vessie pleine.

Nous nous sommes ensuite rendus à la petite cabane pour parler avec l’homme derrière l’incroyable attraction touristique, Luc Pelletier.

Caroline G. Murphy

L’ancien agent de développement de La Pocatière nous a appris que les milliers de mètres du labyrinthe avaient été défrichés à la main par nul autre que lui-même. «C’est pas vraiment l’fun de faire un u-turn en tracteur quand tu défriches un cul-de-sac de toute façon.» Pas fou. 

Caroline G. Murphy

Caroline a tout de suite fait honte à toute l’équipe en demandant avec confiance: «Ça là, c’est-tu du maïs?» Heureusement, elle avait une idée derrière la tête. «En fait, je voulais surtout savoir ce qui arrivait avec tout ce beau maïs-là?» C’est là que nous avons appris qu’il était utilisé pour nourrir les animaux d’une ferme laitière de la région. Bravo, Caro. Bonne question. Ouf.

Quand nous avons enchaîné avec une autre question à celui qui porte le projet à bout de bras, soit combien de temps on pouvait s’attendre à rester dans le labyrinthe, sa réponse a été pas mal floue. «Tout ça dépend de votre capacité à vous perdre.» Luc nous a quand même précisé que le record de vitesse était autour de 2h. Cependant, il nous a dit qu’il n’était pas rare que les gens les plus entêtés mettent plus de cinq heures pour le résoudre.

Mais M. Pelletier nous a surtout avertis que seulement 10% des gens réussissent l’entièreté du labyrinthe. Les autres 90% reviennent vers l’arrivée après avoir complété une, deux ou trois des cinq parties du champ, ou bien ils arrivent par des sorties rapides qu’il a baptisées «le chemin de la honte». Quand il a dit ces mots, nous savions que ça allait probablement être par là que nous allions revenir à l’auto. On a peut-être bien des défauts, mais on ne se surestime pas. 

Assez de niaisage, c’était le temps de faire notre entrée dans le labyrinthe. «On se revoit demain», nous a lancé à la blague Luc, qui développe son projet d’année en année depuis 2014. Ça devenait real.

Caroline G. Murphy

Nous sommes partis

Dès notre entrée dans le premier corridor de maïs, nous avons très vite réalisé que ça ne serait pas du gâteau. Il y a très peu de repères visuels donc il faut compter sur son sens de l’orientation et sur sa mémoire pour se retrouver. Pas évident pour des gens qui prennent un GPS pour aller à l’épicerie et qui googlent le mot «accueil» chaque fois qu’ils doivent l’écrire.

Caroline G. Murphy

Caroline G. Murphy

Du maïs, c’est pas mal plus haut qu’on pensait aussi (ouin, on vient de la ville). La plupart du temps, on ne savait même pas si on marchait vers la 132 ou vers la 20. 

On a vite constaté que des petits tricheurs avaient laissé leurs traces un peu partout dans la place. Blés d’Inde épluchés et laissés par terre comme des flèches, mouchoirs enroulés sur les blés, déchets sur le sol. Pas cool, les petits poucets. 

Caroline G. Murphy

Caroline G. Murphy

Tel que mentionné ci-haut, le labyrinthe est divisé en 5 sections qu’il faut résoudre avant de passer à la prochaine. Sans tricher, nous nous sommes solidement égarés peu de temps après avoir franchi la première borne. Nous avons croisé les deux dames et avons partagé notre fromage en grains avec elles parce qu’elles avaient oublié le leur dans l’auto. C’est triste, un labyrinthe pas de collation.

Après une jasette de quelques minutes, nos chemins se sont séparés, elles sont allées vers la droite, et nous vers la gauche. C’était évidemment une mauvaise décision de notre part. Nous avons marché pendant environ 20 minutes avant de nous rendre compte que nous étions de retour à notre point départ.

Caroline G. Murphy

Ouch.

La reprise en main 

Rendu là, on s’est ben rendu compte que notre mémoire ne nous servait à rien. Du maïs, ça se ressemble longtemps. Fack, même si tu penses reconnaître un tournant, tu es probablement dans le champ (de maïs). LOL.

Nous avons donc décidé d’arrêter d’essayer de tout mémoriser et de plutôt nous fier à nos instincts. Contre toute attente, cette technique a porté ses fruits puisque nous nous sommes rapidement retrouvés à la passerelle qui mène à la section 3. Qui l’eût cru! Personne. C’est pour ça qu’on a pris des photos.

Chrono pour faire les deux premières sections : 1h30

Comme ça faisait quand même plus d’une heure qu’on tournait en rond, nous avons décidé de prendre une pause de cinq minutes. Nous avons terminé notre fromage en grains et tenté de prendre quelques photos comme des influenceurs avant de nous relancer.

Caroline G. Murphy

Philippe n’arrêtait pas de faire des jokes plates de Minotaure. Caroline se rappelait plus ou moins ce qu’était un Minotaure et devenait de plus en plus irritée.

Miraculeusement, nous avons réussi à traverser la troisième section sans trop d’impasses. Aucune chicane ouverte n’est à rapporter, mais plusieurs phrases passives agressives de type «hey choisis, moi je m’en sacre» auraient pu être entendues devant quelques embranchements si quelqu’un avait suivi notre duo sur la route.

Caroline G. Murphy

La déchéance

Devant la quatrième borne et avec un chrono qui affichait environ 2h15, nous avions une grande décision à prendre. Le ciel devenait de plus en plus gris et mine de rien, le temps passait, le jour allait bientôt tomber. OK, ça sonne un peu dramatique, mais que voulez-vous, on a vécu des choses dans ce labyrinthe.

Est-ce qu’on se lançait dans la section la plus longue et ardue de la patente, au risque de se faire mouiller et de devoir terminer dans le noir? Ou est-ce qu’on allait simplement reprendre le chemin de la honte et faire la marche en ligne droite d’environ un kilomètre jusqu’à notre auto?

Caroline G. Murphy

Si vous avez déjà lu des articles dans le Sac de chips, vous savez probablement que la perfection n’est pas quelque chose qui nous tient à cœur. De toute façon, ça faisait déjà plus de deux heures et demie que nous parcourions les couloirs de maïs et il ne nous restait plus de fromage en grains.

À notre arrivée dans le stationnement, Luc ne semblait pas surpris de nous voir arriver par la voie facile.

Caroline G. Murphy

Évidemment, ça voulait dire que nous avons dû nous faire photographier derrière le panneau «on fait partie des 90%», mais ça ne nous a pas dérangés.

Caroline G. Murphy

L’auteur américain Zig Ziglar a déjà dit que le succès n’était pas une destination, mais un voyage. Et nous avons bien aimé notre voyage à La Pocatière.

Le Grand labyrinthe Kamouraska sera ouvert jusqu’à l’Halloween, 7 jours sur 7. Sachez également qu'un gros spécial d'Halloween est prévu le 29 octobre. Si vous êtes dans le coin, ou que vous avez envie d’un beau roadtrip, on vous recommande fortement d’aller vous y perdre.

À voir aussi sur le Sac de chips:

s

s

s

Sur le même sujet