«Un petit crétin d'homme»: James Corden est banni d'un restaurant pour son comportement de m*rde mais s'excuse une fois dénoncé | Le Sac de chips
/potins

«Un petit crétin d'homme»: James Corden est banni d'un restaurant pour son comportement de m*rde mais s'excuse une fois dénoncé

Image principale de l'article Banni d'un resto à vie, il s'excuse et tout est ok
AFP

L’animateur de télévision James Corden a été brièvement banni d’un restaurant New Yorkais pour un comportement «abusif» envers des employés.  

• À lire aussi: Will Smith banni des Oscars pour 10 ans

• À lire aussi: James Corden ne conduit pas vraiment dans le «Carpool Karaoke» et en voici la preuve

Le propriétaire du populaire restaurant Balthazar situé à New York, Keith McNally, a révélé lundi dans une publication Instagram qu’il avait banni l'animateur du Late Late Show de son établissement. 

«James Corden est un comédien talentueux, mais un crétin d’homme. Et le client le plus abusif envers mes serveurs en 25 ans. Je ne [bannis] pas souvent un client, mais aujourd’hui, j’ai banni M. Corden. Ça ne m’a pas fait rire», peut-on lire dans la publication. 

Le propriétaire a ensuite décrit la suite des évènements, qui lui ont été rapportés par ses employés. 

En juin, James Corden aurait montré au gérant du restaurant un cheveu qu’il avait trouvé dans sa nourriture en lui ordonnant «une tournée de cocktails sur-le-champ», menaçant d’écrire un avis négatif sur Internet si on ne lui apportait pas. 

En octobre, toujours au même restaurant, Corden aurait été désagréable avec un employé après que sa femme ait trouvé du blanc d’œuf dans son omelette. Le repas a été refait, mais avec des frites plutôt qu’avec la salade en accompagnement.

«C’est à ce moment-là que [James Corden] s’est mis à crier comme un fou au serveur: "vous êtes incapable de faire votre travail!, répétait-il. Je devrais peut-être aller refaire l’omelette moi-même en cuisine!"».

• À lire aussi: Ellen DeGeneres se défend dans son premier monologue de la saison

• À lire aussi: Arnold Schwarzenegger aurait pété au visage d'une actrice en 1999

Une dénonciation qui fait réagir

Pointé du doigt et alors que l'histoire a été reprise par les médias américains, James Corden a finalement présenté ses excuses au propriétaire, selon ce que rapporte ce dernier.

«Je crois fermement aux secondes chances», a écrit le propriétaire du Balthazar, soutenant que quelqu’un qui présente ses excuses ne méritait pas d’être banni. 

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s

s