Martin Deschamps cache le brocoli dans le grilled-cheese en évoquant les succès d’Hubert Lenoir à l’ADISQ | Le Sac de chips
/potins

Martin Deschamps cache le brocoli dans le grilled-cheese en évoquant les succès d’Hubert Lenoir à l’ADISQ

Image principale de l'article Martin Deschamps lance une flèche à Hubert Lenoir
Facebook Martin Deschamps

Le légendaire rockeur lanaudois Martin Deschamps en avait long à dire, lundi, au lendemain du 44e Gala de l’ADISQ.

Dans une publication Facebook que l’on pourrait qualifier de sucrée-salée, ou de douce-amère, ou d’aigre-douce (choisissez le condiment de votre choix), Deschamps a livré ses impressions sur la soirée qui a consacré Hubert Lenoir.

• À lire aussi: Gala de l'ADISQ: découvrez les tenues des vedettes sur le tapis rouge

En fait, dans son message, le chanteur de Peace, Reggae, Love a utilisé une technique vieille comme le monde pour faire connaître le fond de sa pensée: il a caché des reproches entre deux compliments.

Relisons cette publication fascinante.

Bravo à l’ ADISQ de nous avoir présenté un show haut en couleurs! Mention spéciale à Bruno Pelletier et Mario Pelchat,...

Publié par Martin Deschamps sur Lundi 7 novembre 2022


«Bravo à l’ ADISQ de nous avoir présenté un show haut en couleurs! Mention spéciale à Bruno Pelletier et Mario Pelchat, de grands chanteurs! J’ai aussi bien apprécié le discours de Hubert Lenoir sur l’ouverture à la nouveauté musicale et artistique! Belle énergie et originalité!»

D’entrée de jeu, Deschamps fait savoir qu’il a aimé le gala. Il lance aussi des fleurs aux deux interprètes masculins qui ont épaté la galerie avec un numéro où ils reprenaient leurs plus grands succès. Il félicite aussi Lenoir pour son discours de remerciement...mais pas nécessairement pour sa performance.

• À lire aussi: Ginette Reno a eu un peu de misère à lire le nom des gagnants d’un important prix au Gala de l’ADISQ et ça fait réagir sur le web

«Par contre, (sûrement parce que je commence à être vieux, Hahaha) je trouve qu’on a pas assez de nouveaux chanteurs « à voix » à se mettre sous la dent (ou plutôt dans les oreilles) de nos jours! Où sont les nouvelles Ginette Reno, Luce Dufault ou Tina Turner et les nouveaux Freddie Mercury ou Pagliaro? « Come on », y’a pas juste les costumes weirds pis le maquillage fucké, je vous encourage à chanter haut et fort!»

Deschamps a raison quand il dit qu’il y avait peu de chanteurs et chanteuses «à voix» de la nouvelle génération à avoir pu profiter de la vitrine du Gala de l’ADISQ dimanche soir. Mais le passage sur «les costumes weirds pis le maquillage fucké», n’est-ce pas une pointe à Lenoir? À moins que ça ne soit une pointe à l’ADISQ, qui préférerait (selon notre interprétation de ce que tente de dire Deschamps) mettre en valeur des artistes qui se distinguent davantage par leur «enrobage» que par leur voix? 

Dur à dire...

• À lire aussi: Gala de l’ADISQ: revoyez l’excellent numéro d’ouverture de Louis-José Houde

Le principal intéressé conclut son texte en écrivant: «Cela dit: “ Respect “ à tous les artistes qui affrontent la vie en musique! Peace!»

Très Peace, Reggae, Love comme conclusion! On en attendait pas moins du célèbre bassiste.

Dans le fond, on pourrait résumer cette publication par quelque chose comme «Hey, c’était une belle soirée. Bravo à Pelchat et Pelletier pour leur performance. Bravo à Lenoir pour son discours (mais pas pour sa performance). Il n’y a plus de chanteurs à voix parce que l’ADISQ célèbre davantage les chanteurs avec “des costumes weird et du maquillage fucké”. OK, bye, je vous respecte pareil. Peace!»

Bref, ce message pourrait sans doute servir d’exemple dans la définition de l’expression «sandwich à la marde» sur Internet.

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s


Sur le même sujet