Voici à quoi pourrait ressembler l'être humain à l'an 3000 et ça fait peur | Le Sac de chips
/unbelievable

Voici à quoi pourrait ressembler l'être humain à l'an 3000 et ça fait peur

Auriez-vous peur si vous croisiez Mindy dans la rue? Il ne faut pas puisqu’elle est la représentation 3D de l’évolution (ou de la régression) de l’humanité à l’an 3000. 

• À lire aussi: L’intelligence artificielle a créé des photos de rentrée scolaire de vos cocos et c’est vraiment impressionnant

• À lire aussi: On a laissé une intelligence artificielle écrire un article pour le Sac de Chips et ça a rapidement viré à la vulgarité

Une équipe de TollFreeForwarding.com, une entreprise américaine se spécialisant dans les télécommunications, s’est intéressée à l’impact de l’utilisation des nouvelles technologies sur l’évolution de l’humanité. Elle a consulté des experts et a fait affaire avec un graphiste pour créer Mindy.

Les bossus du futur

Tout d’abord, les humains de l’an 3000 pourraient avoir le dos courbé à force de regarder leur téléphone ou leur écran d’ordinateur. 

«Passer des heures à regarder un téléphone épuise les muscules du cou et déstabilise l’équilibre de la colonne vertébrale, explique Caleb Backle, un expert en santé et bien-être à l’entreprise Maple Holistics qui vend des produits de beauté naturels. S’asseoir devant un ordinateur pendant de longues périodes vient aussi déséquilibrer la position du torse par rapport aux hanches».

La «griffe à texto» et le coude à 90 degrés

Nos téléphones intelligents seraient capables de modifier notre anatomie sur le long terme. Les humains du futur pourraient développer une «griffe à texto» à force de tenir le téléphone. Les doigts de la main pourraient se courber de manière permanente.

AFP

«La façon dont nous tenons nos téléphones provoque des tensions à certains points de contact, explique le Dr Nicola Djordjevic de Med Alert Help, une entreprise qui permet à ses clients de comparer les effets de différents médicaments. Ça pourrait causer le syndrome du tunnel cubital, une maladie provoquée par la compression du nerf ulnaire au niveau du coude».

Les symptômes de cette maladie comprennent un engourdissement et une sensation de fourmillement au niveau de l’annulaire et de l’auriculaire et une douleur au coude. C’est cette pathologie qui explique la main en forme de griffe.

Le coude de Mindy, coincé à 90 degrés, est aussi liés à l’utilisation du téléphone intelligent.

«Cette position met énormément de pression sur le nerf. Sur le long terme, elle peut provoquer plusieurs problèmes, dont la faiblesse des mains», poursuit-il.

Cou «techno» et petit cerveau

Les effets de la technologie sur les muscules du cou seraient considérables, si on se fie à la posture de Mindy.

Dans un article publié pour Health Matters, un média traitant des progrès de la médecine, le Dr K. Daniel Riew explique que le cou «techno» serait la façon dont nos muscules s’adapteraient à notre posture, devant nos écrans.

AFP

«Lorsque vous travaillez devant un ordinateur ou regardez votre téléphone, vous forcez les muscles de votre cou à se contracter. Votre tête se penche souvent et votre cou travaille plus, ce qui peut épuiser vos muscules», explique-t-il.

Les effets des radiations émises par les cellulaires pourraient forcer les os du crâne à s’épaissir pour protéger le cerveau. Or, cette adaptation pourrait aussi le faire rapetisser.

Deuxième paupière

Les écrans ont un gros impact sur la santé des yeux. Ils causent la myopie et des maux de tête pour certaines personnes.

AFP

«Le corps pourrait s’adapter en développant une paupière interne qui protégerait les yeux de la lumière des écrans», explique Kasun Ratnayake, un chercheur en biologie de l’université de Toledo, aux États-Unis.

L’utilisation des réseaux sociaux pourrait aussi augmenter les troubles anxieux et dépressifs au sein de la population.

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s

Sur le même sujet