Dwayne Johnson retourne au dépanneur où il volait des Snickers quand il était jeune | Le Sac de chips
/potins

Dwayne Johnson retourne au dépanneur où il volait des Snickers quand il était jeune

Image principale de l'article Il retourne au dépanneur où il volait des Snickers
Instagram Dwayne Johnson

Dwayne Johnson est retourné au dépanneur dans lequel il volait des friandises lorsqu'il était adolescent.

La star de Black Adam s'est rendue dans un point de vente 7-Eleven à Hawaï et a acheté toutes les barres Snickers.

• À lire aussi: Dwayne Johnson s'est fait conseiller de changer d'apparence à ses débuts

• À lire aussi: Pour éviter d’avoir des «man boobs», Dwyane Johnson a déjà subi une réduction mammaire

Dans la légende qui accompagne la galerie sur Instagram, Johnson a expliqué qu'il cherchait désespérément à exorciser le «démon du chocolat» qui le «rongeait» depuis des décennies.

«Nous avons été expulsés d'Hawaï en 1987 et après toutes ces années, je suis finalement rentré chez moi pour réparer ce tort. J'étais complètement fauché, alors j'avais l'habitude de voler une grosse Snickers TOUS LES JOURS au 7-11 pendant presque une année alors que j'avais 14 ans, en allant au gymnase», se souvient-il. «Les Snickers étaient mon entraînement pré-quotidien. La même employée était là tous les jours et tournait toujours la tête sans jamais m'arrêter. J'ai exorcisé quelques gros démons au fil des ans (il m'en reste encore quelques-uns) donc je sais que celui-ci semble TRÈS FOU, mais chaque fois que je rentre chez moi à Hawaï et que je passe devant le 7-11... J'ai toujours su que je devais entrer et ramasser toutes les barres Snickers qu'ils avaient - de la bonne façon.»

L'achat a coûté 298 dollars américains à Johson.

Et le lutteur devenu acteur n'aurait pas pu être plus excité d'enfin se racheter.

• À lire aussi: Dwayne Johnson fait un cadeau incroyable à sa cousine

«En prime, c'était très amusant de s'occuper de tous ceux qui sont entrés dans le 7-11 pendant que j'étais là. C'est le moindre que je puisse faire, compte tenu de tout ce que je volais ici. Nous ne pouvons pas changer le passé et certaines des choses stupides que nous avons peut-être faites, mais de temps en temps, nous pouvons ajouter une petite note de grâce rédemptrice à cette situation - et peut-être mettre un grand sourire sur le visage d'un étranger», a ajouté l'acteur de 50 ans.

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s

Sur le même sujet