Mia Khalifa parle à Emily Ratajkowski de son passage dans l’industrie de la pornographie et de son succès sur OnlyFans | Le Sac de chips
/potins

Mia Khalifa parle à Emily Ratajkowski de son passage dans l’industrie de la pornographie et de son succès sur OnlyFans

Image principale de l'article Elle parle d'OnlyFans à Emily Ratajkowski
Instagram Mia Khalifa + Emily Ratajkowski

L’ancienne vedette du porno a expliqué tout ce qui cloche dans le milieu qu’elle a quitté après seulement quelques mois.

Invitée au balado de la mannequin Emily Ratajkowski High Low with EmRata, Mia Khalifa est revenue sur les trois mois (qu’elle qualifie de «pire moment de sa vie») qu’elle a passés dans l’industrie du porno.

• À lire aussi: Cette ancienne star du porno affirme qu’elle a offert une orgie comme cadeau d’anniversaire à son petit ami

• À lire aussi: L’ancienne star du porno Mia Khalifa a ramassé un caca de chien avec son masque et l’a remis tout de suite après

Rappelons que la jeune femme originaire du Liban avait été propulsée au sommet de la popularité sur Pornhub après avoir tourné des scènes où elle était engagée dans des actes sexuels alors qu’elle portait un hidjab. 

«Je pense que l'âge devrait être relevé pour qu'une société de production détienne vos droits à 21 ans, au moins», a affirmé Khalifa à son interlocutrice.

«Si vous voulez entrer dans l'industrie du sexe, par tous les moyens, faites-le après 18 ans. C'est l'âge légal, ça ne sera jamais combattu. Vous devez être vraiment réaliste quant à la sécurité et à l'éthique autour du travail du sexe, car c'est la plus ancienne profession du monde entier. La plus ancienne profession, elle ne disparaît jamais», a-t-elle ajouté.

• À lire aussi: L’ancienne star du porno Mia Khalifa ridiculise un tatouage à l’effigie de son visage

«Plus vous resserrez les restrictions, plus les gens trouveront un moyen de le contourner, et cela pourrait être dit pour n'importe quoi – l'ère de la prohibition existe pour une raison», a poursuivi celle qui gagne désormais son pain quotidien grâce à OnlyFans.

Elle n’est cependant pas dépourvue de critiques envers la plateforme qui lui permet d’avoir son indépendance tout en maintenant des revenus élevés.

«Je suis tellement déchirée à ce sujet. J'aimerais vraiment qu'ils arrêtent de mettre autant l'accent sur les créateurs de célébrités [...] Quand ils ont changé toutes ces règles pour essayer d'accommoder les gens qui allaient bien, et recevoir des chèques de redevances, c'est là que mon problème avec OnlyFans entre en jeu. Je ne devrais pas mordre la main qui me nourrit littéralement, car c'est aussi l'endroit où j'ai trouvé beaucoup plus de mon autonomie corporelle. J'ai pu retrouver ça», a-t-elle expliqué. 

• À lire aussi: L’ex-actrice porno Mia Khalifa veut que ses vidéos soient retirées d’internet et une pétition a été lancée pour la soutenir

«Mon OnlyFans a toujours été non nu. C'est très suggestif. Tout ce que je publie sur OnlyFans, j'ai l'impression que ça pourrait être publié sur Instagram et ce serait très bien. [...] Je le fais à ma façon, d'une manière où je me sens à l'aise, et c'est génial. [...] Pour partager des images de moi, de qui je suis maintenant - et non pas de l'enfant qui circule sur Internet et que j'aimerais pouvoir remettre dans cette boîte d’où elle venait».

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s

Sur le même sujet