Carey Price connaissait la tragédie de Polytechnique et s’excuse | Le Sac de chips
/potins

Carey Price connaissait la tragédie de Polytechnique et s’excuse

Image principale de l'article Price connaissait la tragédie de Polytechnique
Photo d'archives

Dans la controverse en raison d’une publication sur les armes à feu, Carey Price assure qu’il était au courant de la fusillade de Polytechnique, contrairement à ce qui avait été avancé par l’entraîneur-chef du Canadien de Montréal, Martin St-Louis. 

• À lire aussi: Quelles armes pourraient être interdites au Canada? 4 questions pour mieux comprendre le projet de loi C-21

• À lire aussi: Un code promo «POLY» pour des rabais sur du matériel proarmes

«Malgré ce que laissait entendre une déclaration récemment publiée, je suis au courant de la tragédie. Je fais partie de la communauté montréalaise depuis 15 ans et je suis conscient de l’importance de cette journée de commémoration», écrit le gardien dans un message publié mardi matin sur Instagram. 

«Mon cœur et mes prières vont vers les familles et les victimes de la tuerie survenue en 1989 à l’école Polytechnique», affirme-t-il.  

Publication controversée

Rappelons que Carey Price s’est opposé, samedi dernier, au projet de loi fédérale C-21 sur le contrôle des armes à feu.

«J’aime ma famille, j’aime mon pays et je me soucie de mon prochain. Je ne suis pas un criminel ni une menace pour la société. Ce que Justin Trudeau essaie de faire est injuste. Je soutiens la Coalition pour garder mes outils de chasse», a expliqué le numéro 31 dans une publication Instagram, où il s’affiche en habit de chasse, arme à la main.

Dans sa publication, le gardien offre également son soutien à la Coalition canadienne pour les droits des armes à feu (CCFR), qui a utilisé un code promo nommé «poly» pour offrir des rabais sur la vente en ligne de produits dérivés. 

Bien qu’il assure ne pas avoir changé d’idée, le gardien a précisé dans sa publication de lundi qu’il n’avait pas le contrôle sur le fait que le débat autour de la modification du projet de loi C-21 survient au même moment que les commémorations entourant le 33e anniversaire de la tuerie de Polytechnique.  

Le Canadien réagit 

Lundi soir, l’organisation du Canadien de Montréal a réagi à la sortie de son gardien étoile. 

«Carey Price n’était pas au courant de la récente campagne du CCFR ni du synchronisme non intentionnel de sa déclaration», peut-on lire dans une déclaration publiée sur Instagram.