Une policière doit être traitée pour une surdose après avoir été exposée à du fentanyl lors d’une intervention | Le Sac de chips
/unbelievable

Une policière doit être traitée pour une surdose après avoir été exposée à du fentanyl lors d’une intervention

s

Une agente de police a dû recevoir trois doses de naloxone après avoir été en contact avec un puissant opiacé lors d’un contrôle routier.

La police de la municipalité de Tavares (à 30 km d’Orlando) a diffusé les images montrant l’officière Courtney Bannick alors que celle-ci gisait au sol, victime d’une surdose. (À VOIR CI-HAUT)

• À lire aussi: La police fait irruption dans une galerie d’art pour sauver une femme en détresse qui est, en réalité, une sculpture

Selon ce qu’a révélé le New York Post, l’agente Bannick venait de découvrir des stupéfiants dans le véhicule que ses collègues et elle venaient d’intercepter.

Le fentanyl se trouvait dans un billet d’un dollar roulé et immédiatement après avoir touché celui-ci, la femme aurait commencé à éprouver des difficultés respiratoires.

Bannick portait pourtant des gants au moment de manipuler le produit, mais les vents violents auraient fait en sorte qu’une portion de la substance se soit retrouvée dans son système respiratoire.

• À lire aussi: Un criminel idiot se fait arrêter après avoir commenté une publication Facebook de la police

Un de ses collègues l’aurait entendu s’étouffer et être à bout de souffle dans sa radio et se serait précipité à ses côtés pour voir ce qui se passait.

C’est là qu’il aurait trouvé la policière à demi-inconsciente et en besoin d'assistance médicale immédiate.

Il aurait aussitôt compris ce qui se passait et aurait administré une première dose de Narcan à l’agente Bannick, qui serait revenue à elle avant de se mettre à parler un peu, puis de perdre conscience à nouveau.

• À lire aussi: Un voleur arrêté pendant qu’il fait caca

Elle aurait également arrêté de respirer.

«Elle était complètement sans vie. Elle a l'air décédée dans ces vidéos», a déclaré sa collègue Courtney Sullivan à Fox 35 Orlando.

La principale intéressée s’est quant à elle consolée de savoir qu’elle n’était pas seule au moment de l’incident.

«J'ai déjà fait cela 100 fois de la même manière. Cela ne prend qu'une seule fois et une quantité minimale», a indiqué Bannick. «Je suis reconnaissante de ne pas avoir été seule et d'avoir eu une aide immédiate.»

Elle a elle-même demandé à ce que la vidéo soit rendue publique afin de sensibiliser la population aux dangers du fentanyl.

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s


Sur le même sujet