L’influenceuse Élisabeth Rioux reste coincée 7h dans un avion et s’en prend à Sunwing | Le Sac de chips
/potins

L’influenceuse Élisabeth Rioux reste coincée 7h dans un avion et s’en prend à Sunwing

Image principale de l'article Élisabeth Rioux s’en prend à Sunwing
Photo tirée d'Instagram

Élisabeth Rioux est en colère contre Sunwing après être restée coincée 7h dans un avion, vendredi, avant qu’il ne décolle finalement pour un vol qui devait durer 5h30.  

Elle a partagé sa mauvaise expérience sur Instagram dans ses stories et dans une publication. 

• À lire aussi: Qui est Elisabeth Rioux: 9 choses à savoir sur l’influenceuse et femme d'affaires

• À lire aussi: Dan Bigras en furie contre une compagnie aérienne

«Salut Sunwing! Ça pourrait être moi maintenant, mais non, je dois faire semblant en mettant une vieille photo parce que je suis présentement coincée dans un vol de 14 heures (qui devait durer seulement 5h30) avec aucune nourriture à bord et aucune autre option. Peut-être qu’un jour on arrivera à notre destination», écrit-elle dans sa publication. 

Dans ses stories, elle raconte que l’avion s’est rendu à la piste de décollage, mais a dû rebrousser chemin et retourner à la porte d’embarquement. 

s

Les heures se sont ensuite mises à passer, sans qu’ils puissent avoir de la nourriture (à l’exception d’un petit biscuit) et sans qu’ils puissent quitter l’appareil. 

• À lire aussi: Elisabeth Rioux met accidentellement en ligne une vidéo à saveur sexy pendant plusieurs minutes

• À lire aussi: Elisabeth Rioux partage une vidéo de gros french et ça fait réagir

Lorsque l’avion s’est finalement mis à bouger pour se rendre à la piste de décollage, Élisabeth Rioux a indiqué que le décollage se faisait, finalement, 7h plus tard. 

«Sept heures plus tard et nous partons pour notre vol de 5h30... SANS NOURRITURE À BORD DE L’AVION (ils ont seulement des collations À VENDRE, mais ne veulent pas les donner avant que nous soyons dans les airs)! Les gens sont frustrés et méchants envers le personnel, ce que je n'approuve pas, car le problème c'est Sunwing, pas les employés», rapporte-t-elle. 

Au moins, elle est dans le Sud maintenant.

À voir aussi sur le Sac de chips: 

s

s

s

Sur le même sujet