Le chanteur de Van Halen se pointe dans un party où une de ses chansons joue, mais personne ne le reconnaît | Le Sac de chips
/harddrive

Le chanteur de Van Halen se pointe dans un party où une de ses chansons joue, mais personne ne le reconnaît

AFP

Pauvre David Lee Roth. Il a appris à la dure qu’il n’était plus l’idole des jeunes. Mais ça l’a bien fait rire quand même.   

Alors qu’il entendait du Van Halen en se promenant dans un couloir d’hôtel à Las Vegas, l’ex-chanteur du groupe s'est pointé à la porte de la chambre d'où venait le son, question de jouer les rois de la fête.    

Ce n’est malheureusement pas ce qui s’est passé.    

Ultimate Classic Rock rapporte que le charismatique chanteur a même cru bon de se présenter pour éviter toute confusion: «Nous avons entendu du Van Halen... Mon nom est David Lee Roth. Je suis juste de l’autre côté du couloir.»    

Le regard ébahi des fêtards lui a vite fait comprendre que ceux-ci ignoraient qu’il avait connu de glorieuses années en tant que frontman de Van Halen.    

L’un des convives de l’enterrement de vie de garçon s'est même excusé auprès de David Lee Roth pour le bruit causé par la fête!    

Et tout ça était filmé. Diamond Dave, de son surnom, pilote une webtélé du nom de Roth Show sur sa chaîne YouTube, et son équipe de tournage le suivait ce jour-là.    

  

Comme quoi ce qui se passe à Vegas ne reste pas nécessairement à Vegas...   

Bon joueur, David Lee Roth s’est amusé de cet imbroglio. La vidéo permet de le voir rire de bon cœur de la situation.    

Pourtant, qui ne se souvient pas des acrobaties de David Lee Roth? Des années avant que Luc Senay n’anime La guerre des clans, le chanteur de Van Halen faisait le grand écart dans le clip de Jump.  

  

Sa prestance était telle qu’il arrivait presque à faire de l’ombre aux solos du guitariste virtuose Eddie Van Halen.      

David Lee Roth a quitté le groupe en 1985, puis y est revenu sporadiquement le temps d’une tournée ou d’une séance en studio. Depuis 2007, toutefois, il est resté le chanteur de Van Halen.

À lire aussi

Et encore plus