Des policiers doivent simuler «l’acte» contre un arbre lors de l’étrange reconstitution d’un crime | Le Sac de chips
/unbelievable

Des policiers doivent simuler «l’acte» contre un arbre lors de l’étrange reconstitution d’un crime

Image principale de l'article Des policiers doivent simuler un acte sexuel

Deux policiers thaïlandais se sont vu confier la bizarre tâche de jouer le rôle de deux personnes se faisant prendre en flagrant délit de faire l’amour en public

Cette histoire débute il y a quelques jours, quand un couple formé par un homme occidental et une femme thaïlandaise prennent plaisir à filmer leurs ébats sexuels dans différents lieux de la capitale de la Thaïlande, Bangkok. 

Des images vidéo les montrant dans une panoplie de positions osées ont, par la suite, fait surface sur le web thaïlandais. 

 

Ces scènes tournées de façon amateure ne laissent aucun doute sur les lieux où elles ont été filmées. 

Les Thaïlandais ont facilement reconnu les terrains de tennis de l’Université Kasetsart. 

D’autres vidéos publiées par le couple montrent également celui-ci gambadant sur une voie de circulation et se déshabillant dans un ascenseur et un couloir d’immeuble. 

Outrées par un tel comportement, les autorités thaïlandaises ont mis sur pied une enquête pour retrouver l’homme et la femme qui auraient réalisé ces vidéos dans le but de les vendre sur Internet. 

 

On accuse le couple de «corrompre la morale du pays avec de l’influence étrangère». 

Le lieutenant-colonel de la police Sarawut Butrdee a déclaré: «Ce comportement est illégal et immoral. De plus, publier ces images obscènes sur internet va à l’encontre de notre loi sur les crimes informatiques». 

C’est donc dans cet esprit qu’une chasse à l’homme (et à la femme) a été lancée. 

Pour retrouver des témoins potentiels des ébats controversés, la police de Bangkok a donc eu la brillante idée de recréer la scène qui s’est répandue sur le web. 

C’est ainsi que deux agents de la loi thaïlandais non identifiés se sont retrouvés à faire semblant de faire l’amour (par en arrière, appyés contre un arbre, de surcroît). 

 

En effet, si les policiers avaient utilisé les vraies images du couple, ils auraient contrevenu à leur propre loi sur la distribution en ligne d’images obscènes. 

OUF! 

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus