Un animateur de radio qui minimisait les effets de la COVID et riait du vaccin en meurt | Le Sac de chips
/unbelievable

Un animateur de radio qui minimisait les effets de la COVID et riait du vaccin en meurt

Image principale de l'article Après avoir minimisé la COVID, il en meurt

Un populaire animateur de radio aux États-Unis a succombé à la COVID-19 après une longue lutte contre le virus, samedi. 

• À lire aussi: La mère du petit Jérémy veut que François Legault prenne «des vacances sur la chaise électrique»

• À lire aussi: Il meurt de la COVID un mois après avoir publié des tweets antivaccin devenus viraux

Phil Valentine, célèbre animateur de 61 ans à la radio WWTN au Tennessee, minimisait sans cesse les symptômes et les complications reliés au virus qui paralyse le monde entier.

Un peu avant d’être infectée par la COVID-19, cette personnalité républicaine rabaissait souvent la vaccination dans son émission. Il disait que sa décision de ne pas se faire vacciner était «éclairée».

Il a même déjà mentionné en ondes que ses chances de mourir de la COVID-19 étaient «pas mal moins qu’un pour cent».

Le 14 juillet, après avoir contracté la maladie, il affirmait encore qu'il ne se ferait pas vacciner maintenant puisqu'il était désormais «immunisé».

• À lire aussi: Un influenceur de 33 ans qui ne croyait pas à la COVID-19 en meurt

Par contre, l’opinion de l’homme a changé rapidement lorsqu’il a été hospitalisé.

Son frère Mark a confirmé qu’il était devenu provaccin peu avant sa mort en suppliant ses auditeurs d’aller se faire vacciner.

Son décès a créé une onde de choc chez les anti-vaccins aux États-Unis.

Triste.

- Avec les informations de CNN

À voir aussi sur le Sac de chips:   

s

s

s

s

Sur le même sujet